jeudi 5 février 2009

Parenthèse hors du temps au cœur d’une journée trépidante – les macarons de mon Papa

Beaucoup marcher, parce qu’il est plus agréable de flâner dans les rues que dans les bouches de métro. Rester longtemps debout, à arpenter les couloirs de deux expositions et d’un musée. Avoir froid, malgré les couches de vêtements consciencieusement empilées avant le départ. Se réchauffer le temps d’un petit déjeuner tardif... J’avais déjà découvert cet endroit, lors d’une escapade en novembre. Je voulais goûter les célèbres macarons de cette enseigne mythique, dont tout le monde parle. Et puis finalement,... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

samedi 31 janvier 2009

1h30 : juste le temps de grignoter quelques sablés (KKVKVK#29)

L’autre jour, j’ai pris le train. Le TGV Est, pour la première fois. Nous avons voyagé une heure et demie, pour un trajet qui dure habituellement presque quatre heures. En gain de temps, certes, c’est efficace et appréciable. Mais cela ôte à mes yeux le charme du train, qui est synonyme pour moi justement de lenteur. Mais pas lenteur dans le sens péjoratif, non, lenteur, comme prendre du temps. A l’époque, je faisais mes études supérieures à quelques centaines de kilomètres de chez moi, et, chaque semaine, je rentrais en train.... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 16:30 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
mardi 27 janvier 2009

Quelques grammes de douceur, pour oublier que le monde devient fou

Chaque matin, je me dis que décidément, me réveiller avec les informations, ce n’est pas une bonne idée. Et chaque matin pourtant, j’absorbe cette déferlante de fait-divers qui inonde les ondes, en même temps que j’ouvre les yeux et que je quitte mes rêves. Je pourrais pourtant acheter ces radios réveils qui diffusent progressivement de la lumière, simulant le lever du jour, accompagnée de chants d’oiseaux ou de ruissellement. Ou encore programmer ma chanson favorite, une chanson pleine de pep’s qui me donnerait le courage de me lever... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 09:30 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
samedi 17 janvier 2009

Garder des yeux d’enfants - et dévorer une soupe qui ne fait pas grandir

Un jour, Lauriana s’est mise à colorier et m’a donné envie. Du coup, j’ai sorti moi aussi mes crayons de couleurs. J’en ai des trousses pleines, de toutes les couleurs, des nuances de chaque couleur même. J’ai d’abord imprimé de jolis dessins engagés, comme celui que Lauriana a scotché au mur. Puis j’ai colorié des cartes ornées de mantra, et j’ai confectionné des dessins pour un cadeau de Noël un peu spécial. J’ai retrouvé tous mes gestes, mes habitudes d’antan, en sortant les... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 14:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
mardi 13 janvier 2009

Un délice immaculé pour une forêt enneigée

J’aime la nature, la beauté de tous les paysages, mais l’endroit où je me sens le plus en harmonie avec elle, c’est dans la forêt. Peut être parce que j’y mets les pieds depuis toujours. Petite, mes parents me promenaient sur ses chemins sinueux. Des balades en luge dans la neige aux escapades à vélo dès les beaux jours, c’était dans la forêt que cela se passait. Les moments de partage les plus riches, d’instants volés au quotidien, le temps passé avec les gens que j’aime, ont toujours eu lieu au milieu des arbres. Au cœur de la vie.... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
jeudi 8 janvier 2009

Dans la peau d’un chat, qui n’aime que le thon (et ses croquettes)

J’ai toujours aimé les chats. Les chiens me font peur, les oiseaux sont bruyants, les poissons trop discrets, les hamsters dorment tout le temps. Mais les chats me fascinent. Je passe du temps à observer le mien. Chacun de ses gestes est empreint d’une certaine lenteur, d’une nonchalance désarmante. Il s’installe toujours avec grâce. Pose ses pattes bien parallèles et enroule sa longue queue tigrée autour. Armé de sa patience, il attend ainsi devant sa gamelle, à espérer son dû. Où devant une porte, jusqu’à ce que nous... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

dimanche 4 janvier 2009

Retour à des choses simples – une cocotte qui réchauffe

J’en parlais il y a deux semaines, aujourd’hui les fêtes sont belles et bien derrière nous. Une nouvelle année se profile, pleine d’incertitudes et de craintes. Les temps sont aux questionnements ces temps-ci, face à une situation économique inquiétante. Pour le moment à l’abri, on poursuit notre bonhomme de chemin sans trop y songer, mais en mesurant - au fond - notre chance. Je ne sais pas si c’est ce climat qui en est la cause, mais cette année, Noël fut plus sobre pour chacun. Nous avons bien sûr dégustés les mets traditionnels,... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 16:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
dimanche 21 décembre 2008

Le temps qui passe - un geste solidaire pour Noël

Qu’il soit dix heures du matin ou quatre heures de l’après midi, il fait sombre. Le temps est gris, humide, glacial. Les journées d’hiver, on tourne au ralenti. Sans lumière, on a moins envie de bouger, de s’activer. Juste envie de se poser dans un fauteuil, une tasse brûlante dans une main, un bon livre dans l’autre. Et puis on ne prend pas forcement le temps de le faire. Parce que dans trois jours c’est Noël et qu’on a encore une foule de détails à régler avant. Dire qu’il y a quelques semaines, je me réjouissais de pouvoir... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 10:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
lundi 15 décembre 2008

Trente ans

Il y a des années qui défilent sans qu’on s’y attarde, et puis d’autres qui marquent des étapes et rythment notre vie. Les dix huit ans sont synonymes d’affranchissement. Les quarante font prendre conscience du temps qui passe. Et puis il y a les trente ans. A quinze ans, les trentenaires m’inspiraient le respect. J’étais introvertie et complexée. A vingt ans, bien que déjà indépendante, je me sentais encore un peu enfant. J’étais triste et peu sûre de moi.  Aujourd’hui, mon entrée dans la trentaine symbolise vraiment le passage... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
jeudi 11 décembre 2008

Le grand combat des parents – ou l'art de camoufler les légumes

Je m’aventure sur un terrain inconnu, puisque je n’ai pas d’enfant. Mais ce n’est pas faute d’entendre des parents découragés face au refus de leurs enfants d’avaler un quelconque légume. Quand je vois les jeunes aujourd’hui (voilà qu’à l’aube de mes trente ans, je me mets à parler comme une vieille) je me dis que tout a bien changé… nous n’étions tout de même pas si difficiles ! (enfin il me semble) Nous avions certes des préférences et des aversions, mais nous ne rechignions pas systématiquement devant notre assiette si elle ne... [Lire la suite]
Posté par mirabellecuisine à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]