Je m’aventure sur un terrain inconnu, puisque je n’ai pas d’enfant. Mais ce n’est pas faute d’entendre des parents découragés face au refus de leurs enfants d’avaler un quelconque légume. Quand je vois les jeunes aujourd’hui (voilà qu’à l’aube de mes trente ans, je me mets à parler comme une vieille) je me dis que tout a bien changé… nous n’étions tout de même pas si difficiles ! (enfin il me semble) Nous avions certes des préférences et des aversions, mais nous ne rechignions pas systématiquement devant notre assiette si elle ne contenait ni pâtes ni frites. Est-ce les enfants qui sont plus difficiles ou les parents moins disponibles et du coup moins patients ?.. Quoiqu’il en soit, toute ruse est bonne pour faire passer mine de rien un légume, camouflé dans une assiette de pâtes:

PATES_ENDIVES

Fausse carbonara de macaroni longs aux endives et aux noix

- 160g de macaroni longs (à défaut, des spaghetti)

- 2 grosses endives
- 100g de lardons de bacon
- 1 oignon rouge moyen
- 4 cuillères à soupe de crème (15%MG)
- 2 cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne

- 1 cuillère à soupe de cassonade
- 1 noix de margarine
- vin blanc sec
- quelques cerneaux de noix
- noix de muscade moulue
- sel, poivre

Peler et émincé l’oignon. Le faire blondir dans la margarine. Déglacer avec un fond de vin blanc et le faire évaporer à feu vif. Ajouter ensuite le bacon et les endives coupées en fines lamelles. Saupoudrer de sucre, assaisonner de muscade, saler, poivrer et poursuivre la cuisson une dizaine de minutes à feu doux. A la fin de la cuisson, ajouter la crème et la moutarde. Bien mélanger.
Pendant ce temps, faire cuire les pâtes dans un grand volume d’eau salée. Les égoutter, les mélanger à la sauce et parsemer de cerneaux de noix. Servir bien chaud.

imprimante Imprimer la recette

Ce que j’en dis : vous n’éveillerez pas leurs soupçons en leur proposant un plat familier (les spaghetti carbonara). Le sucre atténue l’amertume des endives et elles sont émincées si finement, qu’elles passent inaperçues. Et pour les parents, quitte à revisiter ce grand classique, autant le faire en version allégée (en remplaçant les lardons par le bacon et en utilisant de la crème allégée). Ce plat pourrait peut être même convaincre les réfractaires à l'endive cuite. Si vous voulez une autre idée, vous pourrez voir ici que je ne suis pas la seule à ruser!