Ces dernières semaines, je n’ai pas pris le temps de photographier ce que j’ai mangé. En même temps, je ne suis pas sûre d’avoir eu quelque chose qui vaille vraiment la peine de vous montrer. Et puis j’ai ralenti mon rythme en cuisine, ne pensez pas que je ne prends plus plaisir à manger ou à cuisiner, au contraire, je suis devenue bien plus gourmande, mais je n’ai pas envie de passer beaucoup de temps derrière les fourneaux. En réalité, j’ai plein d’autres choses à faire qui m’accaparent bien plus en ce moment.

Mes repas sont du coup plus basiques. Je ne prévois presque plus mes menus à l’avance, et c’est au fil des journées que me vient l’idée d’un plat qui me ferait envie. Et quand cela arrive, pas question de la contrarier, c’est une envie forte et tenace. Alors je m’exécute: m’arrête à la superette en rentrant à la maison, achète les ingrédients nécessaires, et je me réjouis à l’idée de me régaler quelques heures plus tard, une fois installée confortablement devant mon assiette. Ce sont souvent des plats tout simples, des plats chaleureux et réconfortants, qui me font du bien avant l’arrivée du printemps. Une assiette de pâtes enrobées de sauce; un gratin fumant, recouvert de fromage filant; un dessert tout doux et crémeux… Rien de bien sorcier je vous disais, mais qu’est-ce que c’est bon parfois aussi la simplicité. Cette compote est dans cette lignée, c’est quelqu’un qui comme moi est très curieux en cuisine qui me l’a fait découvrir il y a peu. Elle a juste la particularité d’être extrêmement savoureuse et suffisamment surprenante pour que j’ai envie de vous la faire découvrir :

/

COMPOTE_PARFUMEE_2

Pour 4 personnes :

- 5 pommes Boskoop

- 50g de sucre en poudre

- 1 gousse de vanille

- 5 4 capsules de cardamome

Ouvrir les capsules de cardamome et broyer les graines. Couper la gousse de vanille en deux dans la longueur et gratter l’intérieur pour en retirer les graines. Eplucher les pommes, les épépiner et les couper en quartiers. Les placer dans une casserole avec un fond d’eau. Ajouter les graines de vanille et la gousse fendue ainsi que la cardamome. Faire cuire à feux très doux et à couvert, jusqu’à l’obtention d’une texture homogène. (45min à 1 heure) Retirer la gousse de vanille, déguster encore tiède ou froid avec une boule de glace à la noix de coco. 

imprimante Imprimer la recette

Ce que j’en dis : j’ai découvert cette recette chez le papa de mon chéri. Il aime beaucoup tester de nouvelles idées et découvrir des produits méconnus, d’autant plus je crois depuis que je le connais. Il faut dire que je suis bon public pour les nouveautés ! Il nous a servi cette compote en dessert, accompagnée d’une boule de glace à la noix de coco. J’ai été tout de suite emballée par la douceur de cette variété de pommes, associées à la vanille. On devinait un autre parfum au second plan, mais impossible de définir lequel, jusqu’à la dernière bouchée : de la cardamome ! Il faut dire que la recette préconisait de faire infuser les capsules entières. Pas suffisant pour libérer tout l’arôme. J’ai donc noté sur un bout de papier les ingrédients, et je n’ai pas tardé à essayer chez moi, en broyant cette fois-ci les graines. La saveur de la cardamome est alors bien présente et vient rehausser la compote en lui donnant du caractère, sans altérer la douceur apportée par la vanille. Un parfait équilibre.