Avant de me lancer dans l’aventure et de créer mon blog, j’avais déjà en tête de participer à la prochaine édition du KKVKVK. J’étais séduite par le principe de ce jeu lancé par Manue et attendais avec impatience le nouveau thème choisi par La turtle, gagnante du KKVKVK#13. Mais quand le verdict des raviolis est tombé, j’étais déjà moins emballée, et pour cause …

Mon unique expérience en la matière a été désastreuse, nous n’avions pu manger que deux raviolis chacun tant ils étaient gros et bourratifs ! Mais l’envie de participer étant plus forte, j’ai mis cet épisode de côté et réfléchi à ma recette. J’avais envie d’une couleur particulière et j’ai pensé à l’encre de seiche pour colorer mes raviolis en noir. Il me fallait un poisson pour la farce : j’ai choisi le saumon pour sa couleur rose.

Je me suis lancée vendredi dernier, mais malgré tous mes efforts et le temps passé dans la cuisine (je me suis quand même acharnée trois heures sur mes raviolis !) , le résultat n’a pas été à la hauteur de mes attentes.  Je vous livre tout de même ma recette et mes impressions :

Raviolis

Raviolis noirs aux deux saumons et à la coriandre

Pâte :

- 300g de farine

- 3 oeufs

- 1 pincée de sel

- 4 sachets d’encre de seiche (16g)

- 1 bouillon cube de légumes

J’ai réussi à en faire une vingtaine de raviolis

Farce:

- 1 pavé de saumon frais

- 150g de saumon fumé

- 10cl de crème liquide à 15%MG

- 3 cuillères à café de crème épaisse à 15%MG

- mélange 5 baies

- sel, poivre

- 1 blanc d’œuf

- 1 bouquet de coriandre fraîche ciselée

Sauce :

- 2 petites louches d’eau de cuisson des raviolis

- 1 cuillère à soupe de crème fraîche

- 1 pointe de concentré de tomate

- sel, poivre

- baies roses

Préparer la pâte : creuser la farine en fontaine, y casser les œufs, ajouter une pincée de sel et travailler jusqu’à obtenir une pâte homogène et lisse.

Et voilà, j’ai déjà été trop vite (ça commence bien !…) : comment incorporer l’encre de seiche dans ma boule de pâte  pour obtenir une couleur homogène ? Bon, avec de la patience j’ai finalement  réussi à colorer toute la pâte en la travaillant à nouveau avec l’encre (j’ai d’abord essayé avec des gants pour ne pas avoir les mains noires mais ils collaient à la pâte. J’ai tenté à mains nues, et, après une grosse frayeur, ai réussi à retrouver mes mains blanches !), mais je pense que c’est plus simple de la mélanger aux autres ingrédients dès le départ.

J’utilisais l’encre de seiche pour la première fois et c’est quand même impressionnant. La couleur mais surtout la texture, épaisse et gluante. J’ai trouvé aussi l’odeur assez forte.

Laisser reposer la pâte une heure au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préparer la farce : Faire pocher le pavé de saumon dans la crème liquide. Découper le saumon fumé en lamelles et le mélanger au saumon cuit dans la casserole. Ajouter la crème épaisse, le mélange 5 baies, saler et poivrer. Faire mijoter quelques minutes. Réserver.

Etaler la pâte sur une épaisseur de trois centimètres.

Franchement c’est galère de faire une pâte fine au rouleau mais je n’ai pas de machine à pâtes alors j’ai fais comme j’ai pu…

Découper 20 disques à l’aide d’un verre (j’ai pris un diamètre de 5cm) et badigeonner leurs contours de blanc d’œuf. Disposer au centre de chaque disque une cuillerée de farce et une pincée de coriandre ciselée. Réserver-en deux pincées pour la décoration. Découper 20 disques supplémentaires et refermer les raviolis en appuyant bien sur les bords avec le doigt. Denteler les bords à l’aide d’une fourchette. Ca c’est la partie de la préparation que j’ai préféré. C’est fastidieux mais j’ai adoré faire mes petits montages de raviolis et je les ai trouvé vraiment jolis.

Plonger les raviolis dans de l’eau bouillante additionnée d’un bouillon de légumes. J’ai laissé cuire 15min environ et ils étaient toujours pas cuits ! La pâte était trop épaisse, surtout aux bords. En plus j’ai du forcer sur la coriandre et le goût était trop marqué. Mon petit monde s’est écroulé : mes raviolis foutus !… J’ai quand même fait la sauce pour la photo.

Dans une casserole, diluer la crème fraîche dans deux louches d’eau de cuisson des pâtes. Ajouter le concentré de tomate, saler et poivrer puis faire épaissir à feux doux.

Verser une louche de sauce dans le fond d’assiettes creuses, disposer les raviolis dessus, parsemer de coriandre et de baies roses. Les proportions pour la farce peuvent largement être divisées en deux, on a mangé le reste avec des pennes… Par contre la quantité de sauce peut être augmentée, c’était un peu juste…

Dis, alhya, je peux quand même participer au KKVKVK#14 avec ma recette bancale?! Je ne sais pas si je vais trouver le courage avant le 25 novembre pour une nouvelle tentative…