Adolescente, je détestais l’été, il faisait bien trop chaud et l’idée de découvrir une parcelle de ma peau me tourmentais. Je lui préférais de loin l’automne avec la rentrée scolaire, les feuilles qui tombent, les jolies couleurs chaudes des arbres, la pluie qui ruissèle sur les vitres et la fraîcheur dans l’air. Et puis j’ai fini par trouver cette saison un peu trop maussade. Le printemps, lui, par contre, était devenu pour moi annonciateur des beaux jours, des journées qui rallongent et de la nature qui s’éveille. Le soleil n’étant pas encore à son zénith, je pouvais profiter de ses rayons sans souffrir de la chaleur. Et puis petit à petit, j’ai appris à ne plus redouter l’été et à oser me découvrir. A présent, j’attends tout l’hiver son arrivée. Cette évolution est dans le fond à mon image : j’ai le souvenir d’avoir été une adolescente plutôt sombre, comme l’automne. En grandissant, je me suis ouverte à la vie, comme le printemps et, devenue femme, je m'épanouie aujourd’hui pour bientôt resplendir, à la manière de l’été.

Malheureusement, moi qui aime maintenant cette saison, je suis forcée de constater que le soleil, lui, n’a pas l’air d’aimer ma région… Il ne reste en effet pas longtemps par ici et nous fait faux bond à peine nous nous réjouissons de son existence. Mais en attendant, dès qu’il nous honore de ses rayons, ne serait-ce qu’un instant, une heure ou une journée, j’essaie d’en profiter au maximum. Parce qu’il me met vraiment de bonne humeur et me donne la pêche. Parce qu’il me rend entreprenante, motivée et courageuse. Parce qu’il me donne un joli teint doré et éclairci mes yeux. Parce qu’il rend mes balades plus agréables, au milieu de la nature illuminée. Parce qu’il réchauffe mon cœur lorsqu’il est attristé et apaise mes craintes et mes angoisses. Parce qu’il est synonyme de vacances et de farniente. Parce qu’il autorise toutes les gourmandises et nous apporte les bienfaits de fruits parfumés.   

Pour célébrer l’été, deux desserts fruités, à déguster uniquement sous le soleil :

VERRINE_MELON

Verrine de melon aux fruits rouges et fleur d’oranger

.

Pour 6 verrines :

.

- 2 melons moyens

- 1 orange

- 1 citron

- 500g de fruits rouges (groseilles, framboises)

- 100g de sucre en poudre

- 5 feuilles de gélatine

- 3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger

- quelques feuilles de mélisse (facultatif)

Presser l’orange et le citron. Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide pour la ramollir. Couper les melons en deux, retirer les graines et prélever la chair avec une cuillère. Mixer-la avec les jus des agrumes, l’eau de fleur d’oranger, la mélisse ciselée et le sucre, afin d’obtenir environ 600ml de coulis. Chauffer la moitié du coulis de melon dans une casserole. Egoutter la gélatine et la dissoudre dans le coulis encore chaud, hors du feu, en. Ajouter le reste du coulis et fouetter pour bien mélanger. Laisser refroidir. Verser un tiers de la préparation dans 6 verres. Faire prendre au réfrigérateur puis répartir à la surface la moitié des fruits rouges. Recouvrir du reste de coulis et placer à nouveau au frais 6 heures minimum. Servir bien frais, décoré d’une grappe de groseille et d’un brin de menthe ou de mélisse.

imprimante_2 Imprimer la recette

Recette inspirée du magazine de cuisine Régal n°23

PECHE_VERVEINE

Pêches rôties à la verveine

.

Pour 2 personnes :

- 2 pêches blanches

- 4 brins de verveine

- 2 cuillères à soupe de jus de citron

- 1 cuillère à soupe de miel d’acacia

Inciser la base des pêches en croix. Les plonger 5 secondes dans de l’eau bouillante. Les égoutter, les passer sous l’eau froide et les peler. Les couper en deux, les dénoyautées et les arroser de la moitié du jus de citron.

Dans une poêle, porter à ébullition 2 cuillères à soupe d’eau avec les brins de verveine. Ajouter le miel et faire à nouveau bouillir. Laisser cuire quelques minutes, ajouter les demi-pêches, le reste du jus de citron et laisser caraméliser à feu vif. Retirer la verveine. Répartir les pêches dans deux coupelles puis laisser réduire le jus. En napper les pêches. Servir tiède, décoré de feuilles de verveine. 

imprimante_2 Imprimer la recette

Recette issue du livre de Coco Jobard « Ma cuisine pour les amis »

Ce que j’en dis : deux desserts de saison, aux saveurs bien équilibrées, légers, qui permettent de manger des fruits de façon festive et simple à la fois.