Cette année, ma rentrée littéraire a été culinaire. J’ai été charmée en particulier par deux blogeuses talentueuses qui sont magnifiquement passées du virtuel au papier.

J'ai pioché dans chacun de ces livres une recette pour mon déjeuner en solo de ce midi. Je mange rarement seule à midi, mais quand cela arrive, j’en profite pour faire des trucs de filles (comme les wraps, souvenez vous) J’ai récidivé aujourd’hui, mais parlons d’abord des livres….

Mon chouchou tout d’abord, le livre de Sigrid Verbert. Déjà à la base, je suis vraiment fan des recettes et des photos que nous offre cette belge en direct de sa cuisine romaine. Son premier ouvrage est à la hauteur: c'est une réelle réussite. Elle a su concilier avec brio tradition et originalité. Elle travaille des produits de base de qualité tout en respectant les habitudes culinaires de son Italie d’adoption pour nous proposer une cuisine savoureuse et innovante.

Le second livre m’a plutôt étonné. Il s’agit de Quinoa, de Clea. Je n’avais pas vraiment été tentée par son premier opus autour de L’agar agar. Il faut dire que l’agar est moi ne sommes pas très copains et que je lui préfère largement la gélatine. Quand j’ai appris qu’elle s’attaquait cette fois-ci au quinoa, j’ai été intriguée de savoir comment elle allait bien pouvoir accommoder cette « simili-céréale » Et bien le livre est très réussi. Clea a débordé d’inventivité, la mise en page du livre et les photos sont très réussis, les explications sur le quinoa bienvenues… Bref, une bonne surprise. Seul bémol, certains dérivés du quinoa utilisés dans les recettes -notamment le lait, la farine ou la crème de quinoa- restent difficiles à trouver dans ma région (et dans d’autre bien sûrement aussi) En attendant de trouver un site internet qui commercialise tous ces produits, je teste les recettes les plus accessibles.

     Pour mon déjeuner, j’ai choisi une soupe (très gourmande) et des galettes quinoa - légume
… Quoi de plus féminin ? …

.

CLEA_SIGRID 

.

Soupe de potiron aux amaretti

SOUPE_POTIRON_AMARETTI

Pour 2 personnes :

- 250g de chair de potiron
- 50g d’amaretti (biscuits secs à l’amande amère)

- 1/2L de lait

- 1 échalote

- 1 noix de beurre

- sel

Peler et émincer l’échalote. La faire revenir dans une casserole avec le beurre. Ajouter la chair de potiron coupée en cubes et laisser cuire quelques minutes. Verser le lait et ajouter les amaretti. Saler et cuire à feu doux environ 30min, jusqu’à ce que le potiron soit tendre. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant. Rectifier l’assaisonnement au besoin et ajouter du lait si la soupe semble trop épaisse. Servir chaud.

imprimante_2Imprimer la recette

Mes impressions : Comme Sigrid, c’est en soupe que je préfère le potiron. La cuisson au lait lui confère une texture vraiment onctueuse et l’ajout des biscuits aux amandes amères ; une saveur terriblement délicieuse.

Galettes moelleuses carottes et amandes

.

GALETTE_QUINOA

Pour 2 à 4 personnes (4 galettes):

- 1 verre de flocons de quinoa (en magasin bio)
- 1 verre de carottes râpées
- 1 verre de lait végétal
(amandes pour mon premier essai, soja vanille pour le second)
- 1 œuf
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
- mélange quatre épices
(muscade, cannelle, gingembre et girofle)
- amandes effilées grillées
- sel

Verser les flocons de quinoa dans un saladier avec le lait. Recouvrir et laisser gonfler une demi-heure. Ajouter l’œuf battu en omelette, les carottes, le mélange quatre épices. Saler et incorporer délicatement les amandes effilées grillées. Chauffer l’huile dans une poêle. Déposer des tas de pâte et les former en galettes assez épaisses. Laisser cuire 5 min sur la première face puis retourner les galettes et les cuire de l’autre côté. Servir chaud.

imprimante_2 Imprimer la recette

Mes impressions : Comme l’a dit récemment Lauriana à propos de Clea, elle possède le talent de rendre accessible à tous une cuisine à tendance bio et saine, avec des recettes faciles et savoureuses. Ces galettes en sont un parfait exemple : des proportions faciles en verre, des ingrédients déclinables à volonté (on peut varier les légumes, les épices; ajouter des graines, des herbes…) pour un résultat très sympa. Vraiment moelleuses (à conditions de les faire suffisamment épaisses), ces galettes constituent un repas léger et équilibré. Une recette de fille, quoi! ... N'est -ce pas Lauriana?