Ca fait un moment que trois parfums me trottent en tête pour un dessert et je cherchais la façon de les associer. En voyant les jolies verrines (allez les voir, c’est ici) d’Annellenor, cela m’est apparu comme une évidence : j’allais faire des panna cotta à la rose, framboise et violette. 

C’est la première fois que je réalise ce dessert, qui me faisait envie depuis un moment. Pour l’occasion, j’ai voulu prendre des risques et faire dans la nouveauté jusqu’au bout : utiliser de l’agar-agar. Enfin, ça c’est une autre histoire puisque après deux échecs, je suis finalement revenue à ma bonne vieille gélatine !

.

PANNA_COTTA_VIOLETTE_ROSE

Panna cotta à la rose, gelée de violette et coulis de framboise

Pour 2 verres à cocktail :

Panna cotta à la rose :

- 225ml de crème allégée

- 2 cuillères à soupe de sucre

- 2 cuillères à soupe d’eau de rose

- 1,5 feuilles de gélatine

Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide. Faire chauffer dans une casserole la crème fraîche et le sucre. Porter à ébullition et laisser frémir quelques minutes. Hors du feu, ajouter l’eau de rose et la gélatine essorée. Mélanger, jusqu’à ce qu’elle soit complètement dissoute. Laisser refroidir, verser dans deux verres à cocktail et faire prendre plusieurs heures au réfrigérateur.

Gelée à la violette

- 100ml de sirop de violette

- 30ml d’eau

- 1 feuille de gélatine

Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide. Faire chauffer dans une casserole le sirop de violette et l’eau. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée. Laisser refroidir. Sortir les verres du réfrigérateur et verser sur la panna cotta une fine couche de gelée de violette. Placer de nouveau au frais, jusqu’à ce que la gelée soit prise.

Coulis de framboises :

- 4 poignées de framboises surgelées (ou fraîches en saison)

Décongeler les framboises et les mixer en coulis. Sortir les verres du réfrigérateur, verser sur la gelée de violette le coulis de framboises. Servir bien frais.

imprimante_2 Imprimer la recette

Verdict : Un délice ! Mon homme a même sortit son eau de vie de framboise pour accompagner mon dessert, c’est pour vous dire !… Les trois couches sont vraiment complémentaires : la gelée de violette sucrée contre-balance l’acidité du coulis de framboises. La crème apporte de la douceur à l’ensemble, l’eau de rose une touche de délicatesse. Pour tout vous dire, sur ce coup là, je suis plutôt contente de moi (ce qui est rare, j’ai toujours quelques chose à redire !…). Un dessert qu’assurément je referais.