… ou moins jeunes qui ont conservé une âme d’enfant.

.

Je recevais hier soir à dîner les sœurs de mon Homme et c’était l’occasion de tester un menu régressif qui me trottait en tête depuis un moment. J’aime beaucoup ce concept de mettre au goût du jour des plats qu’on aimait enfants et les deux versions vues dans les gamelles d’Emmanuèle (pour le détail c'est ici: apéro, entrée, plat et dessert et là: entrée, plat et dessert) m’ont définitivement conquise.

Pour l’apéro et l’entrée, je me suis inspirée en partie du livre « Verrines » que je vous ai déjà présenté ici.

Je suis partie de l'idée de verrines de Tamara aux crackers et je les ai transformé en sandwichs. Je pensais réaliser mon Tarama moi-même mais je n‘ai pas trouvé d’œufs de cabillaud… Du coup j'ai acheté trois versions de Tarama déjà prêt à l’emploi et j'ai confectionné ces petits amuses bouches rigolos :

.

CRACKERS_AUX_TROIS_MOUSSES

Sandwichs de crackers au Tarama

- Tarama aux oeufs de cabilaud

- Tarama au saumon fumé

- Tamara au corail d'oursin

- Crackers Tuc® au bacon

- Crackers Tuc® au sésame

Tartiner un Crackers Tuc® au bacon de Tamara d'oeufs de cabillaud et le recouvrir d’un second crackers de manière à former un sandwich. Renouveler l’opération avec les deux autres Tarama et les Crackers Tuc® au sésame. Servir ces trois sandwichs sur une assiette à l’apéritif.

Verdict: Ces mousses du commerce ont vraiment un goût trop chimique et sont archi-salées, d’autant plus avec les crackers. A essayer mais avec du Tamara maison uniquement !

.

Pour l’entrée, j’ai craqué sur ces petites verrines simplissimes à base de jambon et vache qui rit®, que j’ai un peu arrangées à mon goût. Voilà le résultat :

.

VERRINE_VQR

.

Verrine fraîcheur vache qui rit® et jambon

Pour 5 verrines :

- 6 vache qui rit®

- 1 petit suisse à 20%MG

- 2 tranches de jambon cuit

- 1 concombre

- menthe déshydratée

- baies roses

- mélange cinq baies en moulin

- mélange sel de mer et fleurs Splash [du jardin de la mer] (sel de mer, algue, laitue de mer, origan, persil, basilic, poivre noir, coriandre, graines moutarde, oignon, ail, graines pavot bleu, citron, céleri, laurier, chilis, fleurs des champs)

Eplucher le concombre et le tailler en lanières à l’aide d’un économe. Couper les lanières en deux et les réserver dans un bol d’eau froide. (Astuce dénichée chez Marcia’tack (ici) pour conserver le concombre vert et croquant) Hacher le jambon. Battre les vache qui rit® avec le petit suisse jusqu’à obtenir la consistance d’une crème. Assaisonner de mélange cinq baies. Egoutter les lanières de concombre et les saupoudrer de menthe déshydratée. Les répartir au fond des verrines et les assaisonner de mélange sel de mer et fleurs. Superposer une couche de jambon haché puis terminer par une couche de crème à la  vache qui rit®. Décorer de baies roses et servir bien frais.

.

Verdict: Association agréable de textures et de couleurs pour cette entrée vite préparée.