Couronne des rois suisse, parfumée aux graines d'anis et garnie de confits d'orange, fenouil et gingembre

.

COURONNE_SUISSE_3

.

Sandra nous a proposé, pour cette nouvelle édition du KKVKVK#16, une couronne des rois pour l’épiphanie. D’emblée ça ne me disait rien qui vaille mais je n’allais pas laisser passer un kiki sans y participer… et j’ai fini par me prendre au jeu. A chaque fois c’est pareil, comme pour les raviolis et la pavlova, je ne suis pas emballée par le thème et finalement et je prends un réel plaisir à réaliser un plat que je n'avais jamais osé ou pensé faire auparavant... c’est ça la magie du KKVKVK!

.

COURONNE_SUISSE_1

.

J’ai fait dans la simplicité et j’ai choisi une recette de Sandra : la couronne des rois suisse. Pas folle la guêpe, pas de risque de voir la couronne se resserrée dans le milieu avec cette forme en fleurs. Et puis c’est tellement joli !

.

COURONNE_SUISSE_2

.

J’ai suivi les conseils de Sandra (ici) pour la préparation de base. Par contre ma pâte était trop liquide au départ; à force de rajouter de la farine, j’ai fini par ajouté également un second sachet de levure (dilué dans un peu de lait tiède), de peur que le premier ne suffise pas !

Pour la garniture, j’ai remplacé les raisins secs par des confits de zeste d’orange, fenouil et gingembre ainsi que des graines d’anis. Pour la déco, j'ai parsemé le sommet de chaque boule de graines d’anis et du sucre en grains à la place ds amandes effilées.

Zeste d’orange et fenouil confits

- 1 orange non traitée

- 1 bulbe de fenouil

- 400g de sucre

- 40cl d’eau

Laver l’orange et prélever son zeste. Le couper en dés et le blanchir deux fois de suite quelques minutes dans de l’eau bouillante. Egoutter et réserver. Porter à ébullition 200g de sucre et 20cl d’eau dans une casserole. Y plonger les dés de zeste d’orange et laisser confire à feu doux sans caraméliser 20min.

Laver le bulbe de fenouil, le tailler en dés. Procéder de la même manière que pour le zeste d’orange, sans le blanchir au préalable.

.

COURONNE_SUISSE_5

.

Verdict: j'adore le parfum des graines d'anis et des petits confits. Par contre la pâte est assez dense, j'aurais aimé un peu plus de légèreté peut-être et les confits ne sont pas répartis de façon très homogène...

Mais ça reste un régal pour le goûter en tout cas!

Merci Sandra, sans toi voilà encore quelque chose que je n'aurais surêment jamais fait!